Suivi des couverts végétaux étudiés chez Arnaud Dedours

Les 4 couverts végétaux testés dans le cadre du projet « Patates couvertes » ont été semés le 30 juillet 2020, 10 jours après la moisson du blé tendre d’hiver.

Après la moisson du blé et le ramassage de la paille, une analyse de la structure du sol a été faite via un profil cultural 3D ; cette analyse nous a permis de révéler une semelle de compaction à 22cm de profondeur nécessitant un passage de décompacteur.

La décompaction a eu lieu après l’épandage d’Humocal (engrais organo-minéral), suivi d’un déchaumage et du semis des différents couverts végétaux testés.

Une forte pluviométrie

Les fortes précipitations estivales après le semi ont créées une légère croute de battance dans ces terres limoneuses, ce qui a eu pour effet de limiter la croissance des petites graines (nyger, phacélie).

Cependant elles ont également permis de produire de fortes biomasses, les couverts végétaux ont ainsi pu exprimer au maximum leur potentiel.

Pluviométrie 30 juillet au 1er novembre 2020

Pluviométrie 30 juillet au 1er novembre 2020

De belles biomasses pour nourrir le sol et l’enrichir

Le 22 octobre, des mesures de biomasses ont été faites sur l’ensemble des couverts végétaux.

Les données capitalisées ont été analysées via la méthode M.E.R.C.I  (https://agriculture-de-conservation.com/MERCI-mesurez-les-elements.html). Toutes les mesures atteignent l’objectif fixé à 3 tonnes de matières sèches par hectare (tMS/ha). Toutefois la quantité d’éléments fertilisants est a prendre à titre indicatif.

Récapitulatif des mesures au 1er novembre 2020

Récapitulatif des mesures au 1er novembre 2020