Projet Biostimulant avec la société BCF Life Sciences

Les biostimulants sont définis comme des produits qui stimulent le processus de nutrition des végétaux indépendamment des éléments nutritifs qu’ils contiennent, dans le seul but d’améliorer une ou plusieurs caractéristiques des végétaux ou de leur rhizosphère.

Dans notre cas, nous testons un biostimulant constitué de 17 acides aminés principalement sous forme d’acides aminés libres, donc facilement assimilable par les plantes.

De nombreuses expérimentations ont été menées par la société BCF Life Sciences sur des cultures horticoles, maraîchères, ainsi qu’en grande culture.

Nous avons décidé de lancer 2 essais pour la campagne 2020 : un essai sur colza sur 21 hectares et un essai sur pommes de terre sur 18 hectares et 3 exploitations.

Outils de suivi

Plusieurs indicateurs seront suivis pour ce projet :

Essai sur colza

Un premier essai est effectué sur colza en complément des essais déjà réalisés par BCF Life Sciences.

L’objectif est de déterminer si une seule application de biostimulants au stade boutons floraux est suffisante au lieu des 3 applications testées auparavant (stade 4 feuilles – reprise de végétation – boutons floraux).

Essai sur pommes de terre

Un second essai est appliqué sur la culture de la pomme de terre où plusieurs objectifs vont être étudiés.

Trois exploitations sont concernées par ce projet, un producteur de plants, un producteur pour l’industrie et un producteur de conso fritable.

3 modalités sont mise en place sur chaque exploitation :
– Modalité 1 : Enrobage du plant et 2 applications foliaires
– Modalité 2 : Pas d’enrobage et 2 applications foliaires
– Modalité 3 : Témoin sans biostimulants.

Calendrier de l’essai pommes de terre

  • Avril : Plantation des pommes de terre.
  • Mai : Première application de biostimulants en application foliaire + mesure du taux de Brix des plants dans la semaine suivant l’application.
  • Juin : Deuxième application de biostimulants en application foliaire + mesure du taux de Brix des plants dans la semaine suivant l’application.
  • Août : Mesure du rendement en plants, objectif de tubercules/ha, calibrage.
  • Septembre/Octobre : Mesure du rendement sur les parcelles implantées en pommes de terre de consommation, calibrage et qualité.

Témoignage

“Les biostimulants foliaires font partie d’une nouvelle génération de solutions proposées aux agriculteurs. Ces nouveaux produits sont inscrits dans la démarche d’une agriculture durable capable de répondre aux besoins alimentaires croissants de l’humanité.
Dans le contexte de réduction des intrants agricoles sur les parcelles, ces biostimulants apparaissent maintenant comme une solution innovante et fiable permettant à l’agriculteur de garantir la quantité et la qualité de ses récoltes.

En effet, ils permettent de stimuler les processus naturels de la plante iIs peuvent ainsi favoriser l’absorption des nutriments, la tolérance aux stress pédoclimatiques, améliorer les composantes du rendement et la qualité de la production.
L’efficacité de ces molécules est encore très difficile à observer à l’échelle de la parcelle. Les premiers tests se font généralement en conditions contrôlées, dans des enceintes climatiques, puis en serre, en pots.

Quand un biostimulant montre une efficacité significative par rapport au témoin non traité, il est indispensable de valider cette efficacité observée à une plus grande échelle.
C’est pourquoi, je travaille étroitement avec l’entreprise GreenSol® afin de mieux connaitre l’efficacité de notre biostimulant foliaire en condition réelle de production. Cette étape est sans doute la plus importante dans le processus de validation d’un produit tel que le nôtre. Elle nous permet d’avoir le ressenti des utilisateurs finaux tout en respectant l’approche scientifique via GreenSol®.”

Emmanuelle MounierBCF Life Sciences

Suivi et évolution du projet : les articles